Bandeau anim

JSP_Bandeau

Jardiner ses possibles

 Logo-footer

Slider

slider01

Les plus belles vacances
créatives d'Europe

slider02

slider03

Un laboratoire du mieux-vivre, authenticité, simplicité, créativité…
Oser vivre à son rythme

slider04

Retrouvez votre âme d'enfant grâce à 800 ateliers à découvrir 

photo FB new

 

Nous contacter

8 Boulevard de Suzac, 17 132 Meschers

info@jardiner-ses-possibles.org

Tél. (+33)1 43 39 36 97

Actualités

Affiche semaine ultime et week end

Semaine ultime et week end OASIS

La dernière semaine du mois d'aout sera une semaine autogérée du 29 au 5 septembre et elle sera suivie du week end des oasis du possible dont vous pouvez retrouver le programme sur ce site
 vendredi 28 août 2020

Activités / dates

Recyclage

Un mot à la mode en écologie mais pas en psychologie ! Or vivre c’est

inévitablement produire des déchets dont il faut s’occuper sous peine

d’être intoxiqué. Exemple avec tel ami, on se connaît depuis longtemps et

à force on a accumulé les petits, moyens ou grands accrocs à la relation,

qui à force s’accumulent. Il faut à un moment reprendre tout cela, repriser

le tissu de l’amitié, le défroisser, renouveler les centres d’intérêts.

La bonne question à se poser en arrivant à l’Espace est sans doute celleci

: qu’est-ce qui aujourd’hui, dans ma vie, doit être repris, réhabilité,

transformé ? Je me sens en arrêt de croissance, je tourne en rond,

comment repartir ? Cette mère de famille a élevé ses enfants et sa vie lui

paraît soudain bien vide, ce professeur est tout simplement fatigué, cet

homme se retrouve sans celle qu’il aimait plus que tout… Loin de « tout

recommencer à zéro », il nous faut nous appuyer sur nos acquis, notre

terreau, élaguer certaines branches, mettre de l’engrais à des pousses qui

s’étiolent, semer d’autres graines. Cocteau nous provoquait en clamant :

ma maison est en fl amme, je garde le feu ! Autrement dit je garde l’âme,

l’être profond. Car mutation n’est pas éradication, n’est pas arasement.

Chacun de nous porte un fardeau généralement nié par soi même. Une

surcharge plus ou moins lourde selon les étapes de l’existence. Grandir, vivre

une rupture, faire évoluer son couple, trouver un job, supporter une maladie,

grandir, vieillir - les moments charnières sont nombreux. Pour, non pas les

affronter mais les dépasser, il faut développer une culture du recyclage.

Humains en travaux ! ce pourrait être l’une des devises de l’Espace. Dans

cette entreprise de reconstruction, il est bon de s’appuyer sur d’autres

qui sont passés par là. D’autres qui ont vécu le chômage, ont connu les

étapes du déni, de la révolte et de la déprime avant d’atteindre le seuil de

la reconstruction. Non seulement ils vont transmettre leur expérience de

façon authentique mais aussi ils sont la preuve vivante du triomphe des

forces de vie. Au plus profond de l’hiver, quelque chose va resurgir.

A l’Espace aussi les ateliers proposés favorisent l’amorce de ce recyclage,

aident à entamer ou à développer le processus de transformation,

d’alchimie. Quand je suis en train de me colleter à la forme d’un récit

ou à celle d’un buste , quand je brasse la matière que ce soit des mots

ou de la terre, alors transformant le plomb en or, je travaille à me

transformer moi-même.

>Un couple parental

Alain ne pouvait envisager de quitter sa compagne : on ne quitte pas une

femme à qui on a fait un enfant. D’autres lui ont raconté des moments de

séparation qu’ils avaient vécus, l’ont dit non pas comme un « racontage »

mais comme une transmission de leur expérience au plus intime . Alain

en a retiré une certitude : lui et la mère de ses enfants formeront toujours

un couple parental. Ce couple-là est indefécfectible. Cette ouverture

a tout changé , lui a permis d’aborder cette rupture sans la culpabilité

dévastatrice, dont il faut se protéger tant elle empêche de penser.