Bandeau anim

JSP_Bandeau

Jardiner ses possibles

 Logo-footer

Slider

slider01

Les plus belles vacances
créatives d'Europe

slider02

slider03

Un laboratoire du mieux-vivre, authenticité, simplicité, créativité…
Oser vivre à son rythme

slider04

Retrouvez votre âme d'enfant grâce à 800 ateliers à découvrir 

photo FB new

 

Nous contacter

8 Boulevard de Suzac, 17 132 Meschers

info@jardiner-ses-possibles.org

Tél. (+33)1 43 39 36 97

Actualités

Affiche semaine ultime et week end

Semaine ultime et week end OASIS

La dernière semaine du mois d'aout sera une semaine autogérée du 29 au 5 septembre et elle sera suivie du week end des oasis du possible dont vous pouvez retrouver le programme sur ce site
 vendredi 28 août 2020

Activités / dates

Authenticité

L’authenticité absolue serait un enfer. En revanche, dans un espace protégé, je peux faire varier le curseur. Entre masque et authenticité. De façon à être plus présent et en accord avec le flux de vie qui me traverse, à me placer dans une écoute plus fine de mes émotions et de mes besoins. Savoir les pister puis me les dire et les prendre en charge.

Sachant qu’il y a toujours une part de frustration. Ici je peux parler vrai. Et ainsi moins rentrer dans l’agacement, dans la réactivité, dans la frustration.

Je peux prendre le temps d’établir les conditions favorables où je me sentirai à mon aise pour échanger.

> Oui ! je préférerais que l’on puisse parler sans que ton gamin nous interrompe à chaque phrase, trouvons un autre moment.

> Ici je peux annoncer que je n’ai pas lu Proust ou Kafka, que j’ai peur du noir ou que je ne sais pas nager. Eh oui… à mon âge !

Je quitte le semblant où tout est dans l’attitude, notamment la bobo attitude, je sors de la redoutable injonction de réussite et de bonheur, de « L’euphorie perpétuelle » pour reprendre le titre provocateur du livre de Pascal Bruckner, du faux semblant qui fait le succès de tant de magazines. D’ailleurs, au terme de bonheur, on peut préférer celui de joie qui intègre tout une palette de sentiments, d’émotions, de pensées et de nuances – je suis content que ma fille entre à l’université et triste aussi de la voir quitter la maison.

Au-delà du masque social, un échange authentique se met en place, facilité par un mode de vie plus simple, plus corporel.