Bandeau anim

JSP_Bandeau

Jardiner ses possibles

 Logo-footer

Slider

slider01

Les plus belles vacances
créatives d'Europe

slider02

slider03

Un laboratoire du mieux-vivre, authenticité, simplicité, créativité…
Oser vivre à son rythme

slider04

Retrouvez votre âme d'enfant grâce à 800 ateliers à découvrir 

photo FB new

 

Nous contacter

8 Boulevard de Suzac, 17 132 Meschers

info@jardiner-ses-possibles.org

Tél. (+33)1 43 39 36 97

Actualités

Affiche semaine ultime et week end

Semaine ultime et week end OASIS

La dernière semaine du mois d'aout sera une semaine autogérée du 29 au 5 septembre et elle sera suivie du week end des oasis du possible dont vous pouvez retrouver le programme sur ce site
 vendredi 28 août 2020

Activités / dates

Massage

Venu de la Californie originaire d’Extrême Orient et de Suède, le massage a

ouvert aux Occidentaux les portes d’un monde de la sensualité. Ensemble

de gestes et de techniques douces, pratiqué dans une délicate atmosphère

d’huiles parfumées, avec ou sans musique douce, il est arrivé aux tout

débuts de l’Espace dés 1977 avec Claude Camilli et Fany Bohin.

Le toucher s’apprend ! c’est tout le contraire d’un laisser aller pulsionnel

plus ou moins intrusif, c’est savoir effectuer un cycle complexe : précontact,

contact, plein contact, postcontact.

Le pré-contact, c’est installer le cadre, la table avec tout le confort

nécessaire pour ne pas être dérangé. Etape suivante, avant de

« faire », prendre le temps d’établir le contact : expliquer le but du

massage (bien être, détente, …) attendre le « ok » de la personne,

écouter de façon détendue… Puis rentrer dans le contact, poser

ses mains naturellement sur les bras (une partie neutre ), sans les

imposer, mettre en suspens le regard et le fl ot de pensée parasite ;

c’est aussi important de se détendre soi même que de prendre le

temps de sentir la peau, le volume du corps de l’autre. Effectuez des

gestes fl uides, demander si la personne souhaite plus ou moins de

pression… Ce qui va permettre, si tout se passe bien, d’arriver à la

pleine détente : la personne se laisse aller, on rentre dans le plein

contact. A la fi n réaliser des manoeuvres enveloppantes, signaler non

verbalement la fi n du massage se retirer, permettre à la personne

de se reprendre tranquillement, offrir la possibilité de parler ; c’est le

post-contact.

 

C’est une expérience indescriptible, elle est à vivre. C’est une

remarquable ressource de bien être, rien de mieux pour s’installer

dans l’ici et maintenant. C’est le plus vieux geste du monde. Des

milliers de personnes ont découvert à l’Espace les bienfaits du

massage. C’est une expérience, si elle vous tente, qui réinstalle dans

le bien-être et la fl uidité, souveraine contre les coups de blues, idéale

pour la joie de vivre. La meilleure façon de réapprendre à prendre

soin de soi et de l’autre. Car si le massage peut parfois préluder à un

temps de partage amoureux, il permet aussi d’explorer la gamme qui

va de l’amitié à la tendresse. Reste à choisir entre ses nombreuses

formes. Car le mot « massage » recouvre de nombreuses techniques

avec des objectifs très différents. Reste aussi cela va de soi, mais

encore mieux en le disant, à reconnaître les limites inscrites dans le

respect de la pudeur de chacun et de l’environnement.

Voir aussi Charte

 

> Massage énergétique chinois

Comme le Shiatsu, il s’agit d’un massage précis des points

d’acupuncture, reliés à la respiration. Ce massage énergisant se

pratique habillé.

> Fun massage

A l’Espace, Joël Savatovski a rebaptisé fun-massage le massageminute

qu’il a créé il y a une quinzaine d’années. Ouvert à tous, il se

pratique un peu comme un jeu d’enfant. Il se déroule sur la pelouse

centrale et, en l’absence de chaises, on s’assied sur des troncs

d’arbres. C’est un prologue, il donne envie, il autorise.

> Massage individuel

A tout moment, il est possible de proposer ou (et) de donner en retour

un massage : on peut choisir de se masser seulement le dos, les

mains ou le visage.

> Massage sensitif

Il s’agit moins d’un massage que d’un moment de communication. Le

masseur accompagne le mouvement du massé, et réciproquement.

Dans le cadre d’un atelier le “ proposant ” montre un mouvement que

les participants pratiquent à tour de rôle. En début et en fi n, le massé

prend le temps pour mettre des mots sur ses attentes et son vécu. On

peut y trouver détente, meilleur sommeil et une façon de développer

l’attention à l’autre.

> Sensitive Gestalt massage

Une pratique d’origine californienne, très précise et structurée, qui

permet de découvrir et d’apprendre les gestes de base de tout bon

massage.

 

            « Le toucher – s’il est clair et respectueux – nous fait avancer. Il nous

            dénoue, nous dilate. C’est une manière formidable de jardiner son être ».

                                                                                  Jean-Marie Dilleman, psychothéapeute.

 

            Marc qui a eu le privilège d’être massé en douceur par quatre mains

            confie : « J’étais coupé du temps. J’ai eu l’impression de passer dans un

            autre état de conscience »

 

            « Dans ma famille nous ne nous touchions pas. C’est à l’espace que j’ai

            croisé quelqu’un qui m’a permis de me lancer dans le massage. Depuis

            j’ai une table à la maison. Quelle découverte ! »

                                                                                  Catherine

 

            «On se masse les pieds, les mains, les bras, les jambes, le dos, le visage,

            allongé, assis, debout, avec ou sans appui, à deux ou à quatre mains, ou

            même en massage collectif, dit « mille pattes » (…) Le massage, c’est comme

            la cuisine. Il y a certes de grands chefs, mais tout le monde peut cuisiner

            avec talent, il suffi t d’en avoir le goût et l’envie. Un peu d’apprentissage,

            un peu de créativité, un peu de fantaisie et d’humour, un zest de recette, une

            grande mesure de générosité, et le tour de main est joué ».

                                                                                  Joël Savatovski